Subrepticement, la culture

vendredi 5 juillet 2019
Je n’étais pas certaine de revenir un jour à mon blogue. Hier, j’en ai parlé à Marie-Philippe, l’ADN de la SODEP en visite à mon bureau. (ADN pour agent de développement numérique. SODEP pour Société de développement des périodiques culturels.) Et le hasard a joué ce matin avec mon naturel curieux.
Encore au lit – il est très tôt – j’écoute, tout en pensant à l’organisation de ma journée, RDI Matin. Un image apparait : sur une image d’asphalte fissurée, les mots STUPEUR ET TREMBLEMENTS. Le commentateur, qui annonce le séisme de la veille en Californie, lit les mots et ajoute : «Vous aurez reconnu le titre d’un roman d’Amélie Nothomb.» Puis, on voit une vidéo : un extrait du film Tremblement de terre. L’extrait choisi montre une jeune femme qui s’accroche de toutes ses forces à un poteau pour ne pas glisser dans une faille. Le commentateur – bien documenté par un recherchiste allumé – dit : «Vous reconnaissez Geneviève Bujold, l’actrice québécoise, dans Earthquake (titre original) où elle joue aux côtés de Charlton Heston.»
J’aime ces infiltrations en douce de notre culture dans l’actualité.